14/04/2017

CAFE PHILO LABORATOIRE D'IDEES CAFE PLATANE 91 BD DE LA CLUSE GENEVE

Compte rendu de nos deux derniers cafés Philo Laboratoire d'idées   Lieu de résidence : Café Platane

Mardi 4 Avril et Mardi 11 Avril   

Ce mardi 4 avril notre Ciné Grill mensuel portait sur un film documentaire de Daniel Schweizer " Trading Paradise "

Nous avons eu la chance d'assister à la Première de ce film en présence du réalisateur et d'un représentant de la société Glencore mise en cause dans ce film  - Le débat fut très instrutif à tous les points de vue.Ce documentaire  - 3ème volet d'une trilogie amazonienne après " Dirty Paradise " 2009 et " Dirty Gold War " 2015, nous ouvre les yeux sur les pratiques de deux Géants Suisse : Glencore et Valé résidant à St Prex et Baar et les impacts nocifs environnementaux et humains de l'extraction minière au Pérou, en Zambie et au Brésil. Ce tournage s'est fait sous surveillance mais dans une certaine liberté permettant au réalisateur de recueillir les fortes doléances des habitants. Les sociétés pré-citées prétendent faire au mieux pour tous les habitants, mais elles ont l'air totalement inconscientes des réalités ou abordent de mauvaise foi  les problèmes pour pouvoir continuer leurs travaux et leurs profits, puisqu'elles paient très peu d'impôts tout en affirmant que leur stratégie s'est modifiée et se veut clairvoyantes - Le film montre et démontre le contraire: des cultures ruinées, des maladies dues aux émanations d'extraction, et toutes sortes de menaces physiques même pour le bétail et des expropriations  -  Les riverains ont déjà plusieurs fois demandé à être relogés sur un autre site  sans succès. Les parlementaires suisses ferment les yeux et se contentent de demander aux sociétés incriminées plus de transparence.

Daniel SCHWEIZER a demandé au représentant de Glencore devant le public de s'engager personnellement à transmettre les doléances à qui de droit pour aboutir,. Voilà un geste citoyen de la part d'un cinéaste qui dit faire " un cinéma citoyen " Il travaille e free à la TSR mais s'est toujours intéressés aux marginaux ou aux délaissés..Ce film nous a interpelé sur les dessous des activités multinationales apparement bien intentionnées et sur l'Ethique des entreprises liées au néolibéralisme globalisé.

Nous recevrons Daniel Schweizer plus tard dans un autre café Philo laboratoire d'idées pour développer d'autres approches sur son travail. Il est reparti en chasse d'images, notamment en Amazonie qu'il commence à bien connaître pour défendre la santé et la vie des autochtones. Ce cinéaste met la pâte de son regard initial de peintre pour nous offrir des images brutes, plus saississants sur les regards et visages qui ont appris à se taire. 

LE MARDI 11 AVRIL nous avons abordé avec le journal " Le Monde Diplomatique " un sujet d'actualité sur la base d'un article de ce journal signé Perry Anderson " Bouillement anti système "

Devant les désastreuses politiques de l'Union Européenne, malgré le60ème anniversaire du Traité de Rome et du Marché Commun qui promettaient beaucoup aux peuples des pays y adhérant, à gauche, comme à droite, des mouvements se rebellent et se dressent contre le néo-libéralsme et le dérèglement des flux financiers. Les mouvements sont stigmatisés par les classes dirigeantes de populisme, terme péjoratif pour justifier l'austérité qu'elles imposent via la Banque Centrale Européenne. 

Et pourtant le déclin des taux de croissance et un ralentissement de la productivité avec moins d'emplois et plus d'inégalités ne les font pas changer de stratégie ni tenir compte des référendums.

Des parts anti-systèmes de tous bords se manifestent, mais les facteurs qui les déterminent sont très différents, certains jouent sur l'immigration pour justifier la xénophobie et le raciste qu'ils manifestent, d'autres s'orientent davantage contre l'Euro qui nie la souveraineté populaire pour proposer quelques ajustements ou plus radicalement de sortir de l'Europe avec une autre construction sur d'autres bases.L'Union Européenne a du plomb dans l'aile mais le bulldozer des dirigeants est lourd à faire bouger y compris aux Etats-Unis.

C'est pourquoi l'illustratrice de cet article Emily Evereth ne manque pas d'inclure le monde entier dans cet enfermement en nous présentant des poings prêts à frapper sur la table ou une mappemonde en forme tirelire. Les échanges ont été fructueux et pour nous éveiller à ces problèmes économiques, politiques et sociaux qui attendent le monde demain.

Après la pause de Pâques, le mardi 25 Avril nous rendrons hommage à un pionnier des Cafés Philo à Genève, le philosophe JAN MAREJKO dont les oeuvres nous parlent du désenchantement mais peu-être d'espoir si l'Homme sait faire appel à sa spiritualité faces aux chiffres contraignants et trompeurs

Rendez vous donc le 25 Avril au Café Platane 91Boulevard de la Cluse de 18 h 30 à 20 h et des poussières pour rendre hommage à JAN MAREJKO.atour de deux de ses livres mis en analyse " Cosmologie et politique "  et Dix Méditations sur l'Espace et le Mouvement " et de la sortie de ses chroniques " Je voulais vous dire " sorti aux Editions Bibracte 

02/04/2017

CAFE PHILO LABORATOIRE D'IDEES CAFE PLATANE 91 BD DE LA CLUSE GENEVE

NOTRE SOIREE DU  28 MARS  AUTOUR DU " COURRIER "

Après une rencontre très colorée autour de la poésie du monde et d'auteurs genevois présents ou décédés, tout cela précédé d'une performance danse de Maite Argones Lumeras sur la terrasse  du Café " Platane ", ce mardi 28 mars  nous avons eu le plaisir d'accueillir la co-rédactrice en chef du " Courrier "  Laura Drompt.

Il était important pour nous de situer la problématique autour de la Philosophie de ce journal comme nous l'avions fait l'année dernière pour la Tribune de Genève. Ces deux journaux, sources d'information sur la vie genevoise et internationale sans nous infliger les tartines du"  Temps , nous ont permis de découvrir et d'entendre les problèmes qui se posent à un journal soucieux d'informer selon ses choix, la population et par là ses orientations.

Pour le " Courrier ", ce mardi 28 Mars, nous avons ou prendre connaissance des priorités qui dictent la hiérarchisation de l'ordre des articles au cours d'une séance de rédaction et comment se répartissent les 3 types de présentation :   - articles journalistiques issus de la Rédaction  - Communiqués  ATS  - articles insérés de connivence journalistiques, comme celle par exemple de " Libération " en page 9 du journal de ce jour. Si le choix intellectuel du Courrier est clair, cela l'est moins lorsque un article ATS n'est pas suivi d'un incipit. Aux lecteurs donc d'y prêter attention.

Nous avons découvert aussi au cours de notre conversation et de notre écoute, quels problèmes éthiques pouvaient se poser aux responsables de rubriques, d'autant plus que nous connaissons l'engagement humain et sa priorité pour le Courrier.

Ensuite les participants ont choisi dans le journal du jour, à la majorité, l'article sur le comportement inquisitionnel d'Erdogan vis à vis des ressortissants turcs domiciliés à Genève.

Nous avons retenu la pertinence de cet article, qui sans user d'adjectifs accusateurs, faisait d'autant plus ressortir par le déroulement des faits les manpulations de ce chef d'Etat mis en cause, d'où la force et l'habileté du journaliste dans cet article tout en subtilité.

Merci au Courrier à sa co-rédactrice Laura Drompt d'avoir une fois de plus éveillé nos consciences.

Mardi 4 Avril . le Café Philo laboratoire d'idées dans son Ciné Grill mettra en analyse et discussions le film documentaire de Daniel Schweizer " Trading Paradise " actuellement projeté au cinéma Bio,

la suite de notre programme d'avril sera consacré le mardi 11 avril à un article du Monde Diplomatique signé de Perry Anderson page 1/10/11 sur le " Bouillonnement antisystème en Europe et aux Etats-Unis " 

Après une pause de vacances de Pâques le mardi 25 Avril notre Café PHILO Laboratoire d'idées rendra hommage à Jan MArejko qui était quelquefois  notre familier et intervenant sur la problématique  de l'aliénation moderne, un paradoxe du désir, vertige de l'infini ou peur des limites ?

Les amis de Jan Marejko  sont conviés à une sourée de textes lus autour de certains de ces écrits philosophiques notamment " Cosmologie et Politique " et " Dix méditations sur l'Espace et le Temps " seront évoqués également quelques extraits d'écrits à paraître aux éditions Bibracte sous le titre " Je voulais vous dire"

Lectures sera faite par Claude Claverie et Denis Gardon,

une discussion évocation en partage philosophique s'en suivra.

 

23/03/2017

Café philo laboratoire d'idées GENEVE MARDI 21 MARS CAFE DU PLATANE 91,BD DE LA CLUSE

"MARDI 21 MARS: A l'occasion de " la Journée Mondiale de la Poésie initialisée par l'Unesco"  et devant une assistance nombreuse animé par Claude Claverie et Denis Gardon nous avons voyagé en pays de la Poésie : des poèmes du monde entier en un parcours éclair, puis des poèmes reçus, sollicités et sélectionnés, suivi d'un hommage à quelques disparus de la poésie genevoise : Hélène Mozer, Michel Viala, Mario Sacchi, Charles Viquerat, Henry Noverraz, Hélène Biolley, Pierre Lometto

La soirée a commencé par une performance danse - poésie avec Maité Aragones Lumeras et Claude Claverie, puis elle fut enchâssée en préface et postface par deux phrases dédicaces de René Char, puis une deuxième dédicace de JP Siméon directeur du Printemps des Poètes en France où celui-ci insiste sur la nécessité journalière de la présence poétique. 

Cette approche de divers et différents courants de la poésie a été ponctuée par deux chansons chantées a capella par Claude Claverie " Ma chambre " de Jacques Douai et " Bailler et Dormir " de Charles Aznavour, deux poèmes chantés mais aussi deux philosophies de vie

La soirée s'est poursuivie par une suite de réflexions échangées sur le front de la poésie, poésie aiguillon de la pensée.

L'évocation de PR Rosnay, initialisateur de la poésie sur les ondes de l'ORTF au temps où la Poésie était diffusée en "prime time ", a étonné beaucoup de personnes n'ayant pas connu cette période bénie des amis de la poésie.

Aujourd'hui, elle est malheureusement absente des ondes télévisuelles, la poésie c'est le rêve mais aussi l'éveil des consciences, c'est à dire  la philosophie avec intensité, sons et images, puisque le poéte sait manier les mots pour nous faire voir et sentir le réel. La poésie sérielle ou phonétique, expérimentale et graphique ( toupie ou triangle ) ont été aussi évoquées. La poésie délicate, fraîche et humoristique peut être aussi de combat, d'angoisse, de liberté et dans toutes les cultures. La poésie tend la main, à travers un langage personnel,  on parle à tous

Mais les poèmes sont aussi " des degrés de silence " et révèlent l'envers des mots, les questionnent, explore l'altérité et reconnaissance sur " le temps qui file ", c'est un art social qui va au plus personnel de chaque individu  sur l'ambiguité de l'amour, elle est aussi  greffe transfusion de sens,  sur la difficulté de la Paix intérieure et extérieure, c'est aussi une  lumière de la mondialisation point ligotée  par le verbe des chiffres, la Poésie nous l'espérons ce soir là, ce 21 Mars au Platane a résonné en vivantes émotions.

Une évocation d'Yves Sandrier , un poète presque oublié sauf de ses fidèles, par un de ses écrits où il écrivait

" Le Poète n'est jamais prisonnier que de ses libertés, et c'est de connaître sa dépendance qui vous rend libre " 

Cette journée Mondiale de la Poésie initialisée par l'Unesco,  il y a de cela bien longtemps est devenue au fil du temps le Printemps de la Poésie dans de nombreuses villes européennes, c'est bien, mais c'est là, peut-être aussi une interrogation, une autre interrogation, si le mot Printemps est beau, il occulte l'idée de l'Unesco de la main tendue vers l'autre par la Poésie.

" Le poète est le Maître pour rapprocher les routes sur le damier du temps >" nous dit René Char, sur le damier du temps nous avons senti et philosophé entre passé, présent et avenir un jour de printemps pour nous permettre de mieux comprendre l'Autre et le Monde et comme l'a dit un des participants " Au plaisir des mots, c'est trop fort " 

Nous explorons le 28 mars  au Platane de 18 h 30 à 20 h, d'autres mots ceux de la philosophie d'un journal, après avoir été accueilli par la Tribune de Genève dans ses locaux , nous nous intéresserons au journal  Le courrier , par le choix le matin même d'un article soumis à nos suffrages et il sera analysé en présence de l'un des deux deux co-rédacteurs en chef de ce journal