04/12/2016

BILAN D'UN MOIS D'ACTIVITES DU CAFE PHILO LABORATOIRE D'IDEES NOVEMBRE 2016

Voilà le Café Philo Laboratoire d'Idées a égrené tout au long du mois de Novembre  ses sujets divers de société , en politique, en art, en poésie accueilli en résidence à ART PLaCE 4, RUE 

Tout est philo dès lors que l'on est curieux et que l'on se pose des questions... Fi des thèmes rabattus et bateau.

Avec HUGUETTE JUNOD, les participants ont disserté de manière très vive autour du sujet " Où sont les Femmes ? "

Pourquoi ne sont-elles pas plus nombreuses à occuper des postes clés ?

Malgré leur courage, leur intelligence, leur ténacité,  leurs revendications justifiées ont-elles tant de mal à faire aboutir leurs messages ?  

Ne faudrait-il pas changer de stratégies, propose une intervenante, en sortant de la situation de victimes tout en affirmant ses droits et sa place ? 

Avec le MONDE DIPLOMATIQUE , deuxième volet du mois de novembre, Claude Sumi et Raymond Zoller ont abordé un article du journal d'Octobre autour d'un peuple peu connu " Les Druzes du Golan"  leur irréductibilité . Tout en ne renonçant pas à leur identité , malgré leur situation très particulière d'enclavés, ils vivent en paix. Sont-ils réellement libres ou acceptent-ils une dépendance, face à Israël, dépendance qui leur accorde certains avantages?

 Le Mardi 15 novembre, ce fut une belle rencontre enrichissante et pleine d'éveil, proposée par Claude Claverie et Denis Gardon : la poésie d'un fils LAURENT CENNAMO sur la peinture de son père FAUSTO CENNAMO.

 Une attention, modernité du regard, un ressenti filial, un partage non descriptif, salves à la hauteur de la discrétion du père et de son oeuvre faite de papier kraft froissé, plié, sublimant une souffrance cachée.Ce n'est pas le récit d'une histoire, mais la vibration des couleurs qui nous emporte dans des rêves brûlants approchés à pas feutrés  par le fils; " Voir sans dévoiler " Donner à voir sans épanchement, seulement des craquements de mots sur des images brisées non figuratives mais qui en disent long sur un mystère retenu.

Avec ALINE DEDEYAN, l'Arménie fut très présente  avec ses flots de douleurs d'incapacité à faire affleurer la problématique de la reconnaissance et du droit à un territoire. Là encore, quelle stratégie pour arriver à émerger d'une histoire qui ne peut pas aboutir ?

La fin de l'année 2016  - la saison du café Philo Laboratoire d'Idées se terminant fin novembre, Décembre étant relâche....

Le Mardi 29 Novembre, dernier café Philo de l'année  -  reprise le 13 Janvier 2017 au café Platane, cet soirée fut ensoleillée par la dégustation du poète écossais KENNETH WHITE, un déambulateur amoureux de la nature, sa philosophie, : sa géopoètique pour une méditation écologique .

Après une brève présentation et quelques lectures, les participants ont été conviés à tirer au sort des textes très courts pour les analyser: un exercice à la fois d'acteurs et de recentrage sur la terre.

Ce mois de novembre où le Café Philo Laboratoire d'Idées a été accueilli en résidence amicale à ART PLACE  4, rue Pré-Jérome  

Les commentaires sont fermés.