07/05/2017

CAFE PHILO LABORATOIRE D'IDEES CAFE PLATANE 91 BD DE LA CLUSE GENEVE

SUITE DE NOTRE ARTICLE PRECEDANT 

 

Dans notre précédent blog quelques coquilles ont été faites ou mots sautés. Nous vous prions de nous en excuser, c'est ce que l'on appelle  un texte vivant même de ses erreurs. Les deux mots vraiment importants à corriger seraient CHRIST PENTOCRATOR, et la phrase ... les diverses guerres post coloniales à corriger en guerres pichrocolines. les autres erreurs sont déclinées à votre discrétion. Merci ..

Voici la suite du compte rendu

Le ressentiment augmente, l'accumulation des passions dévastatrices a détérioré  le capitalisme bourgeois profite de  s'installer, appuyé par l'église devenue timorée et amoindrie, Marx est récupéré par les fascismes ou idéologies totalitaires, tout cela entraine aussi la décadence de toute autorité, de tout repère, y compris dans les arts et les sciences.

Les deux guerres mondiales vont emporter les quelques valeurs encore restées en place, et c'est le monde de la dérision qui fait surface pour dénoncer l'absurdité du comportement humain malgré sa bravoure : les artistes s'en emparent , Marcel Duchamp, les " Incohérents " Alphonse Allais, etc ...La psychanalyse joue sur la névrose, Le 3ème temps est arrivé : l'occident est à vendre, même l'émancipation de Mai 68 finit par se laisser emporter par le consumérisme.

L'anti-humaniste frappe à la porte et l'ouvre au transhumanisme.

Est-ce pourtant la fin de l'art ou de l'Histoire comme l'annonçait Hegel ou la mort de Dieu selon Nietszche, non les Ayathollas sont revenus. Le Califat s'installe, la ferveur distillée par Ben Laden poursuit ses plans. L'occident hétérogène, dévitalisé malgré son hyper - industrialisation a de la peine à faire face aux mondes asiatiques, orientaux, africains, que nous arrive-t-il ? Un manque de spiritualité, d'esprit critique si virulents à une certaine époque; submergés par les prothèses instrumentales qui nous sollicitent, nous vivons dans le virtuel et l'immédiateté. Notre vie se prépare en laboratoire.

Notre destin est-il si tragique? Espérons que non.L'homme a des ressources insoupçonnées pour faire rssurgir non pas le passé tel quel.mais des traces à revivifier, à quelle aulne ? Si nous sommes des manières d'être de la substance selon Spinozza et son Ethique, cette facture humaine, libéré des superstitions et des craintes, pourra par une pensée en réseaux hollistiques , sans suprématie, avoir encore des beaux jours. 

 C'est ce que Denis Gardon vous propose, à travers son roman fiction en cours d'écriture qui se passerait en l'an 2080. Une Confédération tripartie se serait réalisée ( Grande Bretagne-France- Suisse ) sous l'égide d'une  optique Celtique, leur ancêtre commun à tous ( Bretons de Grande et Basse Bretagne-Helvètes-Irlandais ) à l'origine,une confédération qui s'opposerait à deux autres forces: l'une danubienne germanique,née des ruines judéo-chrétennes, l'autre islamique méditerrannéenne. L'islam éclairé ayant échoué.

Cette Confédération Celtique," La CONCEL" serait un modèle de démocratie éclairée, venue au secours d'une technocratie ethnocide dévorante et des ruines de deux hégémonies religieuses. Ce serait une Démocratie de la palabre mais avec des instruments tenus à distance de la technologie moderne.. Cette Confédération serait protégée par un certain descendant des Bardes  et Druides, un dénommé Taliesmin avec des sages dits de la " Sphère ronde " allusion aux Chevaliers de la Table ronde et consultation des peuples ( la contagion démocratique  suisse ayant enfin fait florés ) Une monnaie nationale " Le Gland "  assurerait un taux de stabilité financière a l'intérieur de la Confédération , à l'extérieur  convertible en Euro Danubien ou Ismalo pour la monnaie Islaminique .

Entre 2017 et 2080 le merveilleux homme machine électronique aurait eu le temps de se bonnifier en homme Cosmos  où la technicité ne serait plus une fin mais des moyens sans en devenir esclave. Les Irlandais et les Ecossais étaient à l'origine , des bardes polymorphes qui avaient la conscience d'un  principe originel de toute vie : l'eau, Or nous savons qu'elle va être un problème majeur des années à venir.Cette civilisation celte, oubliée a perduré en rhysomme chez Rabelais, chez les Bretons, chez lesquels, la mer et le vent sont fondamentaux. Une matière mais magique.Les Bardes n'étaient pas des sauvages, ils avaient une civilisation riche en arts techniques ( cf/ vestiges archéologiques) énergie et science telluriques, qu'on s'en souviennent !!

" L'Albion " oeuvre graphique de William Blake ( 1780) était l'ancêtre de l'Irlande. Pourrait-il être l'emblème de l'Homme nouveau pour 2080 ? Il aurait le temps de se structurer jusque là. Michel Onfray, le Breton y pense-t-il en nous préparant son troisième tome ; " Sagesse ", Son terroir ne devrait-il pas lui suggérer une " Celtitude Attitude" ? 

La discussion ce mardi 2 mai fut un bon début de printemps malgré le peu de participants . A bientôt 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.