31/05/2017

CAFE PHILO LABORATOIRE D'IDEES CAFE PLATANE 91 BD DE LA CLUSE GENEVE 18 h 30/20H.

Compte rendu de nos précédents cafés Philo du mois de Mai Mardi 9 mai -Mardi 23 Mai et Mardi 30 Mai 

Le fil rouge de notre mois de Mai orienté vers le futur nous a conduis ce Mardi 9 Mai dernier sur les rives de Moscou  qui troublent le concert de l'Information Internationale  avec ses hackers surdoués et le journal RT ( Russia Today)

L'article du Monde Diplomatique du 6.7.du mois d'Avril  signé de Maxime Audimet attire notre attention sur ce média global, diffusé un peu partout, qui nous donne un autre regard , celui des Russes sur les événements et qui tend à casser le monopole des médias anglo-saxons en privilégiant des événements peu traités par les Médias occidentaux et leurs fractures, en soutenant les souverainistes et retourne les accusations qui pèsent sur Moscou à leur avantage. Cette disqualification de l'Occident est un regard qui serait  critique s'il ne sélectionnait  pas arbitrairement et souvent faussement des événements.

Après avoir fait relâche le mardi 16 Mai, le Café Philo Laboratoire d'Idées, le 23 mai nous avons abordé avec LEYLA TATZBER, enseignante et écrivaine, un sujet qui préoccupe notre avenir, celui des jeunes en particulier avec l'Education" L'Education sert-elle encore à éclairer le citoyen de demain ? " Quel futur possible et nécessaire préparons-nous en formant aujourd'hui ces jeunes esprits à devenir des adultes responsables et éclairés pour le 21ème siècle ?  Quelle relation établir entre l'apprenant, le maître et l'apprenti, l'élève, alors que la notion d'autorité a changé de nature ? Comment remédier à la démobilisation du corps enseignant , surchargé de canevas contraignants  et celle des élèves qui ne trouvent pas de sens ni d'intérêt à ce qu'on leur apprend ? Pourquoi le système  reste-t-il autiste ?  Le maître devrait devenir plus un coach qui aide l'élève à trouver  sa voie, selon ses capacités en éveil ou en sommeil plus que pour lui  apprendre trop de notions qui ne lui seront pas utiles, exceptées les fondamentales.

Il s'agit de reconnecter plus ludiquement les actions, en prenant le temps d'humaniser les procédés et les diversifier pour rendre l'humain, l'adulte de demain plus agile, plus créatif, plus attentif  à l'autre en réalisant ses projets. L'Ecole Active et les écoles Montesori ont fait leur chemin de manière sous-jacente mais il reste encore beaucoup à faire dans l'enseignement public, le formatage  reste encore trop fort; confiance et séduction devraient être au programme  sans oublier l'exigence du travail bien fait . L'échange entre les participants à ce café Philo a été très riche , après un exposé très structuré de notre invitée Mme Leyla Tatzber . Merci encore à elle  et aux riches intervenants de cette soirée.

Nous avons terminé notre mois de Mai Mardi 30 Mai avec notre traditionnel " Ciné Grill " et un film d'Arnaud Desplechin " Les Fantômes d'Ismael " Un film déroutant , pour certains, très godardien,  éclaté et bourré de références cinématographiques bonnes pour un jeu de piste pour cinéphile aguéri, un jeu de piste pour humour de potache.

De bons acteurs certes, mais pris dans une histoire d'amour qui nous montre le poids du passé sur le présent et ses résonances sur le futur . Nous avions choisi ce film  parce qu'il s'inscrivait dans notre fil rouge du mois de Mai, mais au fait il s'inscrit davantage dans la problématique qu'un créateur rencontre avec ses fantasmes au contact de la réalité quotidienne et environnementale .Les références , outre celles de Godard , avec la présence de son comédien fétiche Lazlo Szabo qui incarne le père , celles de Bergman, de Hitchkock, à Resnais, aux plans chers à Truffaut: le décousu n'a pas paru aux spectateurs une vision très convaincante . Il y manque peut-être la poésie d'un Resnais et l'humour d'un Godard. Bref, un film si non décevant, en tout cas peu enthousiasmant 

Le Mardi prochain  6 Juin nous aborderons un autre sujet, celui précisément du rôle de l'écrivain sur la politique fiction face à l'Avenir. 

Les commentaires sont fermés.