31/10/2017

CAFE PHILO LABORATOIRE D'IDEES CAFE PLATANE 91 BD DE LA CLUSE GENEVE

CAFE PHILO LABORATOIRE D’IDEES OCTOBRE ET NOVEMBRE   CAFE PLATANE 91 Bd de la Cluse

 

Nous avons terminé le mois de septembre par notre dernier élément de crise : La Crise de l’Image.

Nous avons abordé notre deuxième volet de la rentrée d’automne par la problématique du Comment face à la crise à tous les niveaux.

Le Comment de notre relation à l’autre avec le sujet de Reginald Maître «  Nos pratiques du 21ème siècle et ce que nous suggère aussi «  La Banque Mondiale du Bonheur » , c’est à dire l’attention à l’autre par un geste de don de soi.

Les pratiques du 21ème siécle permettront – elles d’impliquer un sentiment de vie harmonieuse et de donner des réponses réelles à notre futur ?

Puis le mardi suivant avec le Monde Diplomatique le sujet sur notre relation avec l’ONU « Faut-il la réformer ?  » pour qu’elle réponde plus efficacement aux attentes des peuples, un débat vif et fort intéressant .

 Le 17 Octobre était inscrit au programme un thème avec plus de légèreté , de   Désinvolture , le problème de la Vérité dans la perception d’une œuvre d’art, selon les moments historiques, les années 60 et d’aujourd’hui, face au cinéma de François Truffaut et à l’écriture de Simone de Beauvoir.

 

Avec le Journal le Temps et son rédacteur en chef Stéphane Benoit Godet qui était notre invité, nous avons approché la problématique qui s’instaure entre le lecteur et le média journal ( papier ou médiatisé par une «  prothèse » électronique, nouveau modèle pour certains ou complément d’informations pour d’autres.

Faut-il tout dire et comment ?

L’inflation des mauvaises nouvelles ne sature-t-elle pas le lecteur au point de le déprimer ?

Un autre langage est réflexion et analyse qui prend son temps et nous permet de le prendre, celui qui pèse par les mots écrits sur papier, mais qui n’est pas littérature étouffante, a le courage aussi de choisir ses mots, de revendiquer le désir de perception et de le faire partager aux lecteurs.

 

Et nous terminons ce mois d’octobre avec le Ciné Grill, analyse d’un film en l’occurrence la Palme d’Or du dernier Festival de Cannes The Square un film du cinéaste suédois Ruben Ostlund qui a fait beaucoup de bruit pour le choix de ce prix et qui aborde le problème des valeurs, celles d’aujourd’hui, voiture électrique, portable, art contemporain , ces valeurs sont-elles le garant d’équilibre mental ou d’éveil au monde et à l’autre ?

 

En Novembre, nous aurons le plaisir d’accueillir le 7 novembre

Barbara POLLA avec son livre : Femmes hors normes, des femmes non pas exceptionnelles mais qui au quotidien, au jour le jour, osent poser leurs normes face à une société qui les a souvent tenues dans des circuits contraignants et injustifiés .

Des femmes qui osent dire avec les risques et les conséquences qu’elles ont le courage d’assumer. Des femmes libres qui ne se posent pas en victimes, mais en battantes sans perdre leurs charmes .

De fructueux échanges en perspectives.

Après ce Café Philo qui aura lieu encore au Platane , nous finirons le mois de novembre en Café Nomade .

Mardi 14 Novembre , à la rue des Savoises pour parler et analyser un article du Monde Diplomatique sur la Syrie «  Improbable justice internationale en Syrie de Emmanuel Haddad

Un mardi de relâche : le mardi 21 novembre

Et nous terminerons notre année le 27 Novembre au Living Lab. Maison Reginald   - 10, Impasse Mon Idée   Thônex autour d’un repas canadien en réflexions et humour, un florilège de propositions sarcastiques autour du thème du poulet «  Pourquoi le poulet doit-il traverser la route ? »

  Ainsi depuis notre reprise en Automne , nos programmes ont suivi une logique de pensée autour d’une problématique générale, celle de notre situation individuelle et collective face au monde d’aujourd’hui , nos possibilités et nos capacités d’agir. De quoi tenir nous l’espérons votre esprit en éveil.

Le mois de Décembre ce sera repos

 Nous vous souhaitons d’ores et déjà une bonne fin d’année et nous vous disons à bientôt.

Les commentaires sont fermés.