06/02/2018

CAFE PHILO LABORATOIRE D'IDEES lieu de résidence CAFE PLATANE 91 BD DE LA CLUSE GENEVE

Des Nouvelles du CAFE PHILO LABORATOIRE D’IDEES

Nous avons commencé cette année 2018 , le 8 Janvier et le mois suivant par des sujets chauds d’actualité : Les rapports d’une entreprise , sa survie dans l’économie de marché et ses limites sociales et solidaires.

Ce thème n’ayant pas été épuisé nous le reprendrons, le

lundi 12 février toujours  AU Café Platane

 

Puis la Catalogne avec la problématique «  L’Autodétermination et la Démocratie sont-elles compatibles ? ».

 

Puis enfin le lundi 26 février nous aborderons, la votation positive ou négative à « No Billag »

 

Etant donné que nous avons changé de jour de rencontre et de rythme «  Chaque deuxième lundi et dernier lundi de chaque mois de 18 h 30 à 20 heures au Café le Platane » nous avons concentré nos rencontres sur des problématiques qui, vouées à une impasse, demandent aux deux parties une grande écoute de part et d’autre pour ne pas tomber dans les invectives qui ne mènent à rien, mais en essayant de poser les faits et de proposer des solutions de sortie possible :

 

- Dans le cas de l’entreprise, redonner du sens au travail, passer de l’indépendance à l’interdépendance, à une autonomie ouverte, en construisant une identité valorisante où le travail n’est plus une pénitence, en maîtrisant les outils et ses ressources.

 

- Dans le cadre de la Catalogne , nous avons attiré l’attention sur le fait que dans un cadre républicain, il faut être deux pour pouvoir dialoguer - que, le pouvoir central d’un état même si, il est conservateur, dans une posture légaliste pour combattre, ne doit pas user de la force pour combattre ses indépendants, qui se sont fait remarquer, malgré leur désobéissance, par leur civilité..

Que l’autonomie, à défaut d’indépendance, est un droit universel, et que ce serait pour le pouvoir central de Madrid l’occasion de mener une expérience exceptionnelle de Confédération et de redéfinir les relations entre Pouvoir Central et Région au lieu de garder les institutions closes. L’immobilisme a toujours engendré des révoltes partout

La Catalogne est un test, un défi majeur.

Comment l’Espagne va-t-elle se monter à la hauteur ?

C’est ce que nous avons débattu avec notre intervenant invité José Manuel Rincom.

Voilà pour le mois de Janvier posé et un mois de Février en train de se poser qui ont permis et promettent à nos neurones de se dérouiller et de se responsabiliser.

 

 

Quand à notre prochain thème programmé Lundi 26 février consacré à l’initiative No Billag…gageons que la première réaction , est face au porte-monnaie, c’est à dire de voter oui à l’initiative, mais il faudrait être plus lucide et comprendre qu’accepter «  NO BILLAG , c’est renoncer à sa TV Nationale et se soumettre aux diktats économiques et culturels étrangers qui n’ont pas toujours la qualité requise.

Quel pays renoncerait à sa TV Nationale ? Même la Grande Bretagne ultra-libérale ne lâcherait en aucun cas sa BBC.

Votez Oui à NO BILLAG c’est soutenir l’extrême droite, aux Blocher et consorts le profit médiatique.

Votre Non, c’est garder votre identité et ne point la vendre.

Gageons également que le débat sera animé.

 

NOS DEUX RENDEZ - VOUS DE FEVRIER :

 

LUNDI 12 FEVRIER

 

LUNDI 26 FEVRIER

TO BILLAG OR NOT BILLAG

Une réflexion avant les votations du 4 Mars :

Existe-t-il un pays en Europe qui n’ait pas sa chaîne publique.

Intervenants : Claude Claverie et Denis Gardon

Commentaires

Bonjour,
y aura t-il débat contradictoire sur ce thème?

Écrit par : Spiel Martin | 06/02/2018

Les commentaires sont fermés.