28/02/2018

CAFE PHILO LABORATOIRE D'IDEES lieu de résidence CAFE PLATANE 91 BD DE LA CLUSE GENEVE

Synthèse de la discussion du 26 Février

 

Dans notre dernier Blog, nous vous mettions en garde contre No Billag dont nous avons discuté ce lundi 26 Février dans le cadre de notre Café Philo Laboratoire d’idées.

Nous nous attendions à un échange musclé, mais les participants étant tous convaincus de l’incongruité de cette initiative « NO BILLAG », il faut croire que les initiants n’ont pas la fibre philosophique mais plutôt économique, les échanges ont été cependant nourris et fructueux pour éclaircir encore mieux notre prise de conscience face à une arnaque ultra libérale « qui au nom de la liberté du chacun pour soi » veut nous enfermer dans une dépendance culturelle étrangère ... et anéantir notre originalité suisse.

 Billag ou No Billag ? Les votations approchent et depuis le lancement de l’initiative par 3 jeunes élites du monde financier zurichois, la côte, bien partie a subi des fluctuations pour bien décliner ces derniers temps. Pourquoi ? … et heureusement ….

C’est qu’après un réflexe émotif et normal, quand on touche à votre porte –monnaie, c’est de vouloir le protéger et refuser de payer pour quelque chose que vous n’utilisez pas ou peu.

Mais fallait-il savoir ce que cachait cette proposition, à première vue et courte vue, de suspect ?

C’était une proposition uniquement commerciale et non culturelle parce qu’elle ouvre la porte à des investissements étrangers ou suisse-allemands du monde financier qui n’en n’ont rien à faire de la culture suisse et sous des dehors bienveillants veulent en fait anéantir le paysage audio-visuel suisse très original, varié et de qualité par une pléthore de publicités, d’émissions de Télé Réalité ou autres émissions qui couvrent les chaînes étrangères bas de gamme.

Cette prise de conscience a pris forme, peu à peu et un sursaut de défense d’identité s’est développé au point d’inverser la tendance et nous amener à espérer que le 4 Mars, les Suisses voteront non à No Billag.

 

On sait aussi que, malgré un plan B évoqué par les initiateurs , ce serait impossible, la Suisse étant un trop petit pays, que l’Etat prenne à sa charge ces frais, ce serait dépendre de l’Etat pour la SSR, que la SSR aurait dû s’en préoccuper plus tôt , alors qu’elle a été et il faut le rappeler le premier pays européen à vouloir devancer le Net, Internet, Web, Google mais elle en a été empêchée par différents intérêts de la presse - aveugle -   de l’époque.

 

Donc tous les arguments en faveur de l’initiative tombent et amènent les citoyens à défendre leur paysage national. Ce n’est pas du nationalisme obtus, étriqué ou une forme d’esprit de dinosaure,

c’est au contraire affirmer haut et fort ce que nous voulons et ne pas tomber dans le panneau de l’effacement et de l’étouffement par un monstre financier qui veut tout avaler. Les minorités suisses savent ce qu’elles doivent à la SSR, les petites gens aussi qui perdraient leur pays de vue et finalement paieraient beaucoup plus pour choisir.

Les jeunes ne se ruineront pas avec une redevance annuelle baissée et une meilleure organisation de la SSR

Quant aux personnes âgées à petites bourses, ils peuvent avoir recours à l’OCPA pour être dispensées de payer Billag tout en sauvegardant le plaisir de garder le contact      visuel et radiophonique avec les événements de leur pays, la Suisse ou tout autre émission du paysage télévisuel de la SSR ; faire silence sur ce privilège est du domaine de la falsification et du mensonge de le faire croire

Donc votez NON à Billag

 

 

Intervention de DENIS GARDON

 Je suis amateur éclairé de romans policiers, c’est une littérature, dirais-je avec des questions simples et réponses quelquefois plus tordues, mais il y a toujours un dénominateur commun : «  A qui profite le crime  ?  »

Ici dans l’affaire qui nous occupe, il y a au départ trois suspects responsables au profil naïf, ils ont nom Florian Maier, Chistian Zulliger et Yves Collet, trois hommes politiques libertariens zurichois, un soir d’apéro entre jeunes PLR zurichois, ils se sont demandés comment alléger la charge fiscale de la population helvétique et ces 3 suisses aux intentions honorables se sont donnés serment en disant Eureka «  Billag, bien sûr  »

NO Billag est né sous l’influence libertarienne de 3 individus naïfs et juste responsable de leur idéologie suicidaire.

Ils ne se rendent point compte des effets dévastateurs de leur initiative.

Et en embuscade tout heureux de voir que le bocal de raisonnement des électeurs penche de son côté Christophe Blocher, celui qui est à la tête de l’UDC, c’est à dire des Ufolots Démocrates Cornus, pourquoi il est à l’affut, c’est parce qu’il se dit : je vais pouvoir étendre mes intérêts médiatiques.

Vous avez la réponse … à qui profite le crime ….

 Ne pas oublier que Blocher alors Conseiller Fédéral sortant du plateau d’Infrarouge après avoir été mis humoristiquement à mal par Mix et Remix a dit que c’était indigne d’une Télévision Suisse et que la SSR un jour mangera son paillasson , il l’a dit, il faut se souvenir et il attend ….

 

Oui, il y a tellement de gros intérêts qui se meuvent autour de NO Billag, des affairistes manipulateurs qui saupoudrent la campagne de propos néo-libéraux qui en réalité enchaine la liberté de penser.

 

Je suis même abasourdi, complétement interloqué, de voir dans les colonnes de la TG ou du Temps ,par exemple un des metteurs en scène les plus pertinents de la scène romande se répandre en persiflant sur les payeurs scrupuleux que nous serions tous en consommateurs serviles et prôner une adhésion à l’initiative … et savoir aussi que celui – ci était l’un des défenseurs acharnés pour la sauvegarde du PLAZA et ceci avec juste raison, me fait tomber les chaussettes

Pour moi, il s’agit du même combat, la sauvegarde du patrimoine, - oui, notre patrimoine est en jeu   -   et j’ai l’impression   -   du moins je me le souhaite -   que ce talentueux artiste s’égare complétement et qu’il en n’a même pas conscience.

Il n’écoute ni Tv, ni radio dit-il , c’est son droit mais qu’il abandonne sa solidarité au non d’une dénonciation d’une soi-disante morale à laquelle l il n’adhère pas, me semble aussi inique que ce qu’il dénonce avec véhémence.

Il y a l’honneur et la sauvegarde de la TV Suisse Romande, - une des TV les plus talentueuses d’Europe, et moi qui est beaucoup voyagé, je me rends compte qu’elle est aussi les plus pertinentes, et avec une continuelle vérification des données avec des émissions qui infantilisent pas les téléspectateurs, cet artiste talentueux devrait au moins respecter cela. Il y a une responsabilité culturelle face aux dépeceurs

Autrement dit, par son aveuglement et celle des autres, il veut que des télévisions comme TF1 et autres chaînes privées à l’affut prennent antenne sur notre sol, il veut que la médiocrité télévisuelle devienne aussi helvétique….. il veut cautionner Blocher et Cie …. il veut cautionner son appétit cannibale…. être complice…     Etrange …. Où est la vertu ?

Etre libertarien serait ce être Attila et tout raser ? …..

 On peut avoir des convictions de droite ou de gauche, peu importe, … J’ai honte de constater , selon un dernier sondage heureusement aujourd’hui dépassé , il faut le préciser quand même réalisé par un institut de sondage autrichien que pour économiser quelques sous 57% des Suisses seraient favorables à l’initiative «  No Billag  », de constater aussi que 57% de Suisses sont dans l’erreur, comment peut-on être un citoyen responsable et cautionner la venue de chaînes privées bas de gamme à la sauce helvétique.

Ceci était un sondage qui date d’un mois et demi, depuis la situation semble-t-il a l’air de s’inverser avec 60% de gens favorable à contrer l’initiative.

 SVP, Mesdames, Messieurs les pro : « No Billag », ressaisissez vous, devenez intelligents, vous vez encore quelques jours ne laissez pas la porte ouverte aux affairistes, il faut se battre pour ne pas devenir idiots, les tenants du «  No Billag » ont des arguments de bas étage et ont le raisonnement obtus véhiculés de plus par un parti d’extrême droite. Nous ne sommes pas pourtant 57% d’extrême-droite en Suisse.

Voulons nous aussi d’une Télé pensée et dictée par Zurich ou par d’autres pays étrangers, salivant déjà sur leur part de gâteau.

Où est la culture ? Dans le néant de leur conception ….

Nous allons peut-être assister à cause de 57% d’individus irresponsables, à un suicide programmé de la SSR qui passe quand même pour être l’une des meilleures d’Europe pour un si petit territoire ) : … Mise au point, TTC, ABE , Temps Présent , Infrarouge, la Puce à l’Oreille, Passe moi les jumelles sont la dignité d’une chaîne, ne bafouez pas cette dignité, ne bafouez pas la mémoire de ceux qui ont fait cette télé . Soyez responsables, svp. ! !

Votez pour moi l’initiative Oui à No Billag est une insulte à l’intelligence suisse.

 

 

Cette initiative de NO Billag est aussi la démonstration qu’il y a un fossé important qui sépare la population helvétique, ce n’est plus la barrière du Röstï, bien que l’initiative soit née outre Sarine… il y a aussi des opposants en Suisse Allemande, non, elle démontre la barrière entre les générations   … les jeunes ne veulent pas payer pour ce qu’ils ne consomment pas … c’est leur leitmotiv….se contentant des réseaux asociaux avec ce que cela implique d’erreur et d’aléatoire dans les informations   … et ils se croient informés

Pour conclure une question centrale : connaissez – vous en Europe un seul pays qui ait renoncé à une télévision étatique.

Un exemple … la société britannique qui est ultra libérale dans son fonctionnement ne renoncera jamais à la BBC, elle n’est pas sotte.

Dernière remarque, on dit que la TV est dépassée, c’est ringard…. juste une ironie de circonstance, les vinyls qui ont été jugés ringards reviennent en force, ils sont le Best le plus ultra.

Tout change … je prédis qu’un jour les libertariens seront aussi jugés ringards …. tout passe et certains même trépassent… mais ils risquent ce revenir à la charge, il faut souhaiter que le résultat du vote soit sans appel d’air pour que ces Messieurs ne reviennent pas à la charge, car en Suisse c’est bien connu on remet souvent le vote sur le feu.

Il est donc de la responsabilité de la SSR d’évoluer au plus vite afin que ce désastre n’existe plus.

J’ose espérer que le 4 Mars ne soit considéré dans nos annales comme une journée de Deuil national

 

Autre remarque vraiment accessoire, mais dire Yes ou No à une initiative c’est déjà un vice de forme qui juridiquement aurait permis le retrait de l’initiative , nous ne sommes pas encore complétement anglicisé et venant de la part des initiants prônant la Suissitude à tout crin, c’est vraiment risible, je le dis UDC, c’est vraiment des Ufolots «  Démocrates  » Cornus.              

 Billag à vous .....

  

Notre programme du mois de Mars

Nous parlerons du Droit d’Ingérence le 12 Mars

et « être ou ne pas être clairvoyant dans son pacifisme affiché » le 26 Mars

Au plaisir de se revoir….

  

LUNDI CELA VOUS DIT                               MARS 2018  

   079/ 824.37.65       079 / 691.48.64 -     gardondenis@gmail.com

http: // laboratoiredidees.blog.tdg.ch

     de 18 h 30 à 20 heures.

Organisateurs : DENIS GARDON et CLAUDE CLAVERIE

 

               CAFE PHILO   LABORATOIRE D’IDEES

                           ADRESSE DE RESIDENCE :

                   CAFE RESTAURANT LE PLATANE

             Boulevard de la Cluse 91   1205 GENEVE

 

LUNDI 12 MARS

DROIT D’INGERENCE : VERITE OU CYNISME ?

Référence : Un article du Monde Diplomatique, signé par Anne – Cécile Robert du mois de Février :

« L’ORDRE INTERNATIONAL PIETINE PAR SES GARANTS »

Références : Mutation de l’Ordre International Mario Bettati -   Conception normative du Droit international   Pascal Venesson

 

LUNDI 26 MARS

ROMAIN ROLLAND, écrivain pacifiste engagé au dessus de la mêlée (1866 – 1944 Prix Nobel de Littérature) ,

le témoignage de son courage au début de la guerre 14 / 18 peut-il encore être utile à notre époque ?

( Texte paru le 14 septembre 1914 dans le Journal de Genève )

Invité –intervenant :   PIERRE PITTET

Président de l’Association des Citoyens et Citoyennes pour la Justice publique.

 

Au plaisir de vous rencontrer à nouveau

 

Les commentaires sont fermés.