26/09/2018

CAFE PHILO LABORATOIRE D'IDEES GENEVE CAFE SLATKINE 5 RUE DES CHAUDRONNIERS

JEUDI 27 Septembre 2018

Café Philo laboratoire d’idées Compte rendu

 

Après les vacances très chaudes, où nos neurones ce sont peut-être ramollis, nous nous éveillons grâce à la Philo pour aborder nos thèmes du trimestre d’Automne.

Il va nous falloir beaucoup d’énergie pour aborder des thèmes ou très actuels comme le Travail avec notre intervenant invité Christian TIREFORT ou brûlant comme le rôle et la responsabilité du «  Christianisme dans l’installation du Sionisme  » avec notre prochain intervenant invité du mois d’octobre : Jacques POUS, puis un sujet plus esthétique mais néanmoins éthique avec les sculptures anamorphiques du sculpteur SAMS ( Michel Schnider ) autour de la notion de vérité et mensonge.

Ce programme pour les derniers mardi de chaque mois

( septembre-Octobre-Novembre ) dans UN nouveau lieu de résidence : Le Café Stlatkine, 5 rue des Chaudronniers dans la Vieille Ville ( accès facile avec le petit bus No 36 à prendre à Bel – Air et descendre arrêt St Antoine, près du Musée d’Art et d’Histoire )

Pour les autres mardis, chaque deuxième mardi du mois, rendez-vous au 15, rue des Savoises pour l’analyse d’un article du Monde Diplomatique.

Voilà le cadre planté.

 

Le 11 Septembre ( à la Maison des Savoises - Salle du Monde Diplomatique ),nous avons abordé le thème des voitures électriques avec la problématique qu’elles posent économiquement et écologiquement.

Cette révolution technologique fait basculer la géopoltique vers une hégémonie future de la Chine.

Si on s’est emballé dans un premier temps pour cette technique, on a oublié les effets nocifs de l’extraction des minéraux pour cette technologie.

D’autre part, cela pose le problème de la vulnérabilité des Etats-Unis en faveur de la Chine et les limites de la croissance verte, notre rapport à la Nature et au monde dans un équilibre entre voitures thermiques et voitures électriques, notre mode de vie.

Comment utiliser les nouvelles technologies, leurs évolutions et éviter la pollution ?

 

Le 25 Septembre : Dans ce nouveau lieu, le Café Stlakine très accueillant, nous avons abordé la discussion autour du livre de Christian Tirefort «  Manifeste pour un nouveau Contrat Social » en mettant l’accent sur le Travail, ses rapports avec le Capital aliénant ou libérateur, compétitif ou collaboratif, ses conséquences dans la marchandisation ou ses capacités à permettre à l’individu de se réaliser.

La nécessité d’instaurer de nouveaux rapports dans le Travail entre employeurs et employés, la responsabilité de chacun, les codes les conventions individuelles et collectives pour rendre au Travail sa dignité dans sa force productrice face au glissement qui s’est opéré de productions industrielle à hégémonie financières , du rôle des finances qui échappe au contrôle et crée des contraintes insupportables.

Bref, le problème des limites et du Pouvoir à partager entre démocrates pour faciliter les échanges

Les oppositions au Café Philo Laboratoire d’Idées ont été vives entre financier et syndicaliste. les remarques ont fusé, mais chacun est reparti mieux éclairé peut-être, persuadé que tout citoyen a un rôle à jouer pour faire bouger les lignes de confrontation et de résistance face à l’incompréhension ou à l’indifférence de certains milieux financiers.

 

Mardi 9 octobre nous aborderons aux Savoises le problème de la Mondialisation : histoire globale, berceau occidental

et le 30 Octobre nous accueiIlerons au Café Stalkine Jacques Pous auteur et analyse du rôle néfaste du christianisme favorable à l’installation du Sionisme.

Un débat prometteur..

 

Les commentaires sont fermés.